Retour au programme

JFN / CRNH

Session commune
vendredi 27 novembre 2020 - 15h30 - 16h30 - LIVE 2
CRNH Auvergne : Etablissement d’un profil de dysmobilité dans les pathologies chroniques : analyse fonctionnelle, nutritionnelle et biologique. Constitution d’une cohorte prospective avec un suivi de 5 ans (Evalmob)
Frédéric COSTES (Clermont-Ferrand)
Nous rapportons les résultats préliminaires de la cohorte Evalmob mise en place pour explorer et suivre les déficiences locomotrices, les capacités physiques, le statut nutritionnel de patients présentant une maladie chronique associée à un trouble de la mobilité. Cette cohorte s’appuie sur une plateforme mutualisée d’exploration de la mobilité entre le CHU de Clermont Ferrand et le CRNH Auvergne.
CRNH Ile-de-France : Sucres, boissons sucrées, index et charge glycémiques et risque de cancers
Charlotte DEBRAS (Paris), Mathilde TOUVIER (Paris)
La consommation excessive de sucre est aujourd’hui reconnue comme un facteur de risque important pour l’obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. En revanche, le niveau de preuve concernant le lien entre les apports en sucre et le risque de cancer est moins solide (WCRF/AICR, 2018). Les données expérimentales suggèrent que les sucres pourraient intervenir dans le développement du cancer, par des mécanismes liés à l’obésité (WCRF/AICR, 2018 ; IARC/WHO, 2019), mais aussi par des mécanismes liés à l’inflammation, au stress oxydant, ou impliquant la résistance à l’insuline (Howard et Wylie-Rosette, 2002 ; Te Morenga, 2012), même en l’absence de prise de poids. Plusieurs études récemment construites au sein de la cohorte prospective NutriNet-Santé (2009-2019, n=170 000, enregistrements alimentaires de 24h répétés) ont mis en évidence des liens entre la consommation de boissons sucrées (Chazelas, BMJ 2019), de sucre et de produits sucrés de manière plus générale (Debras, AJCN 2020a) (avec des différences selon les types de sucres et leurs sources), de charge et index glycémique (Debras, 2020, under review) et un risque accru de cancers. Ces résultats suggèrent que les sucres et les expositions qui y sont associées peuvent représenter un facteur de risque modifiable pour la prévention primaire des cancers, contribuant ainsi au débat actuel sur la mise en œuvre d’une taxe sur le sucre, la régulation du marketing des produits sucrés et d’autres mesures et actions de prévention liées à la consommation de sucre.
CRNH Ouest : Cohorte SURDIAGENE (diabète et complications 1468 sujets DT2 suivis 7 ans et travail sur des bio marqueurs) ou IT-DIAB (432 prédiabétiques suivis 4 ans)
Samy HADJADJ (Nantes)
CRNH Rhône-Alpes : Premières données des cohortes PRECI-METABO (Médecine de PRECIsion: Marqueurs des complicaTions métABoliques liées au surpOids) et NAFLD-Care (dépistage de la fibrose avancée liée à la stéatite hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients à haut risque
Cyrielle CAUSSY (Lyon)