Retour au programme

Quoi de neuf dans l'œuf ?

Session JFN
jeudi 26 novembre 2020 - 10h30 - 11h30 - VOD
Modérateurs : Dominique HERMIER (Paris)
Un produit de qualité au cœur de notre alimentation
Cette présentation sera l’occasion de faire le point sur la consommation des œufs et des ovoproduits en France et dans le monde, de faire un rappel sur les modes de production (cage, plein air, label, bio) et leur impact sur la qualité de l’œuf, et se terminera par une présentation de la filière « poules pondeuses » et des évolutions actuelles visant à augmenter l’acceptabilité et la durabilité des élevages en France (susceptibles d’avoir un impact sur la qualité de l’œuf et sur son coût d’achat).
Sophie RÉHAULT-GODBERT (Tours)
Un vecteur intéressant d'apports lipidiques
Les lipides de l’œuf ont un grand intérêt nutritionnel. Ils sont particulièrement riches en phosphatidylcholines, vecteurs des acides gras polyinsaturés indispensables, en quantité, en forme optimale d’absorption et de ciblage tissulaire. De plus les lipides de l’œuf sont « façonnables » par l’alimentation de la poule et constituent ainsi un aliment de choix pour réduire le déficit en acide gras n-3 dans la population et améliorer les formules infantiles. Enfin sa richesse en cholestérol a été démontrée sans aucun risque pour la population générale dans le cadre d’un régime équilibré.
Philippe LEGRAND (Rennes)
Une source de protéines et de micronutriments
Parmi les différentes caractéristiques de l’œuf qui font de cet aliment de base un atout pour notre alimentation, sa richesse en protéines et la qualité de ces protéines ne sont plus à démontrer. Mais l’œuf est aussi un vecteur efficace pour un certain nombre de micronutriments, du fait de teneurs et/ou d’une biodisponibilité élevés. Pouvant par ailleurs aisément être enrichi en certains de ces micronutriments, l’œuf mérite d’être réévalué au regard de l’objectif d’amélioration du statut nutritionnel de la population.
Françoise NAU (Saint-Brieuc)